Paysagiste et jardin

Parler des beaux jardins de la région de Nantes et aussi de la façon dont travaillent les paysagistes de cette belle région
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

De belles réalisations

, 10:10

Voici des réalisations faite pas M. Devy Paysagiste dans la région de Nantes.<br> En premier cette très belle réalisation de parement et dallage de Gneiss Beige dans la région de Nantes.<br> On peut admirer la finesse du travail sur la photo ci-dessous.<br> 20170720_140911.jpg<br> Et aussi ce travail tout en finesse avec des pierres Naturelles à Saint-Etienne de Monluc.<br> Monsieur Devy est un spécialiste reconnu du travail de la pierre avec des poses nombreuses de parements et de dallages.<br> Vous pouvez voir sur la photo la réalisation d'un mur en pierres comme à l'existant.<br> 20170720_113555.jpg

Les jardins de l'île de Versaille

, 10:24

Ile de Versailles à Nantes
A l’intérieur de la ceinture de l’île de Versailles, composée de végétation des bords de l’Erdre, on trouve un jardin japonisant, le jardin de Thé.
Ce jardin reprend tous les grand principes traditionnels de composition.
La maison de thé abrite la Maison de l’Erdre et offre en son centre un jardin sec, qui est une véritable tradition des jardins japonais.
La ceinture de l’île est faite de végétation spécifique que l'on trouve sur les bords de l’Erdre, ce sont à la fois des plantes exotiques et des plantes indigènes, qui sont aujourd’hui parfaitement acclimatées à la région Nantaise.
Il faut dire que les saules pleureurs, aulnes et frênes bordent cette rivière depuis longtemps.
Salicaires, sagittaires et iris des marais cohabitent aussi depuis de longues années sur les rives.
Les séquoias et cyprès chauves, qui sont originaires d’Amérique, ont été implantés à partir du dix-huitième siècle.
Certaines plantes exotiques se sont muées au fil du temps en plantes envahissantes. C’est le cas de la jussie, qui capte à son seul profit la lumière, au point d’éliminer tout autre espèce.
Le problème de la jussie est le même dans le parc de la Brenne où il faut vider et nettoyer les étangs pour essayer de s'en débarrasser.
Sur la vallée de l’Erdre, la jussie est désormais arrachée lors de campagnes annuelles.
A l'origine qui donc a proposé un jardin japonisant sur l’île de Versailles ?
C'est l’équipe de Jacques Dulieu, architecte, avec Louis Soulard, paysagiste, qui l'a proposé sachant que le jardin japonais a l’avantage de faire paraître plus grands des espaces limités.
Il permet également de mettre en valeur les plantes de terre de bruyère, bien acclimatées sous le climat tempéré nantais.
La galerie couverte joue le rôle de filtre à l’approche de la maison de thé où se déroule la cérémonie du thé.
Rituel traditionnel, elle permet à un petit groupe d’invités de déguster un thé.
ile-versaille.jpg